Christian Jean‑Étienne et Michel Béroard nous présentent ce comité, du nom de l’historien militant Georges B. MAUVOIS, qui mène un travail important pour que le peuple martiniquais se réapproprie son histoire.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.