» Mon peuple et moi avons combattu côte à côte face à la violence de l’apartheid, face aux balles, face à la haine. J’honore chaque jour nos martyrs et je suis extrêmement reconnaissante envers les masses africaines d’Afrique du Sud. Ce sont elles qui ont fait Winnie Mandela, et non l’inverse « .
(Interview Jeune Afrique, septembre 2017).

Winnie Madikizela Mandela, la mère de la nation sud-africaine, s’est éteinte à 81 ans, le lundi 2 avril dans un hôpital de Johannesburg. Toute sa vie, elle a dû faire face au harcèlement, à la prison, à la brutalité et aux tortures, aux complots et aux trahisons, parfois au sein même de l’ANC. En dépit des provocations orchestrées par les services secrets du régime raciste pour la salir et relayées sans vergogne par les médias, le peuple sud-africain et les révolutionnaires du monde entier glorifieront éternellement la principale actrice du renversement du honteux régime de l’apartheid.

Nous vous invitons vivement à visionner le documentaire réalisé par Pascal Lamche (Docu télé – Arte : « Une icône nommée Winnie Mandela ».)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *