L’affrontement devient de plus en plus violent entre le vieux monde et le nouveau.

Les minorités dominantes coupables du pillage, de l’exploitation, des crimes et agressions dont l’humanité est victime, œuvrent à l’instauration de régimes fascistes et préparent un conflit  militaire mondial.

Face à elles, enflent les vagues de dévouement et d’amour portées par des militants et militantes qui, dans une perspective révolutionnaire, animent les mouvements politiques,  écologistes, féministes, antiracistes.

Refusant le désarroi social généralisé et l’individualisme égoïste, ils sont des millions à construire « l’autre monde possible » :

Ces bénévoles qui manifestent leur solidarité avec les discriminés, les immigrés,  les réfugiés et les exclus du système ;

Ces travailleurs et ces travailleuses qui, malgré les effets désastreux des politiques néolibérales, accomplissent leur tache avec une humanité exemplaire, dans les secteurs de la santé et de l’éducation, dans l’accompagnement des personnes âgées et dans tant d’autres domaines de la vie quotidienne.

Ce sont ces forces là qui balaieront le vieux monde.     

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *